ban8.jpg

Des fiers vikings pour les passages piétons pour montrer l'exemple aux barbares !

 

La saveur d'un voyage en 1555 avec cet extrait de ce livre que je me suis permis d'adapter tant bien que mal en français moderne:


COMPTES DU MONDE AVENTUREUX

Où font récitées plusîeurs belles Histoires mémorables & propres pour réjouir la compagnie, & éviter la mélancholie.

A PARIS

Par Etienne Groulleau.
1555

«Chère Demoiselle de RocheVautrée,
Je vous envoilt icel parchemin par factotum pour vous donner quelques nousvelles:
 
Les vacances à la Grande Motte sont finies, toujours avec ces concours de castels de sable et toujours autant d'enfoirage aux latrines de bord de plage.
Quelques difficultés à trouver un endroist pour poser sa serviette sur la plage.
Nous renstrons au logis ce soir.
À dans 4 jours donc.»
 
 
Source: Enluminure du manuscrit de Martial d'Auvergne, Les Vigiles de Charles VII, vers 1484, BnF, Manuscrit Français 5054, folio 57 verso.
Les techniques honteuses des arquebusiers:
 
1- utiliser une arquebuse....
Si l'ennemi est toujours debout, baaah...
 
2- Duel à l'épée !
Si l'ennemi est toujours debout, baaah...
 
3-  FOUTEZ LUI DES COUPS D'ARQUEBUSE !
Si ça ne marche toujours pas, baaah...
 
4- FOUTEZ LUI DES COUPS DE CASQUE !
Comment ça, il est encore là ??? Baaah...
 
5-  Prenez l'étrier de l'arquebuse et tapez lui dessus avec !
Vous êtes une tanche ou quoi ?
Ok.... Bon 
 
6- Sortez le ceinturon, plus de quartier !
 
7- Chopez le !
 
8-  Tirez lui les cheveux !
 
9- Voilà !
Vous avez enfin réussi à lui chopper son perfecto !
 
Ah. Voilà, quand même !
 
Source: 
«L'art de la Chevalerie de Jean Jaques de Wallhausen  (1616)» .
 
(Merci à Marc Olivier Blattlin pour la source de cette image.)
 
 
 

Bah oui quoi, il fallait bien improviser au XVIe siècle car «Le Figaro» ou «Libé» n'existaient pas encore.