Qui est en ligne ?

Il y a 567 invités et aucun membre en ligne

En 1917, des troupes militaires américaines et leurs armures de Brewster (du nom de leur inventeur), l’ancêtre du gilet pare-balles.

Trouvé au hasard d'un forum, un projet avorté d'équiper les soldats de la première guerre mondiale d'armures antiballe...

 

 

Angleterre: L'armure «EOB» a été conçue par le Munitions Inventions Board, porté avec un collier protecteur, fait de couches de soie compressée rembourrée dans la toile. Pesant 9 ½ livres, le système arrêterait les pistolets, les éclats d'obus et les grenades.



Usa: Le Brewster Body Shield ou Brewster Body Armor a été le premier blindage efficace développé pour l'armée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, conçu par le Dr Guy Otis Brewster de Douvres, New Jersey. Au cours de la Première Guerre mondiale, les États-Unis ont développé plusieurs types d'armure corporelle, y compris le Brewster Body Shield en acier au nickel-chrome, qui comprenait un pectoral et un casque et pouvait supporter des balles de Lewis Gun à 820 m / s, Mais était maladroit et lourd à 40 lb (18 kg). Un gilet à échelle de chevauchement des écailles d'acier fixées à une doublure en cuir a également été conçu; Cette armure pesait 11 livres (5,0 kg), s'adapter à proximité du corps, et a été considéré comme plus confortable

 

Mais ce type d'armure n'était pas à l'épreuve des obus ou des boulets de canons:

Mais ce genre de cuirasse avait le même inconvénient que les cuirasses d'avant: elle ne résistait pas au boulet de canon et aux obus (ici pour illustration, une cuirasse française de 1815 de la bataille de Waterloo) (rip)

 

 

Mais arrêtait les balles, et c'était déjà un plus, même si la mobilité était plus réduite et que le poids à porter était fatigant.

Armure expérimentale française de la première guerre mondiale après les essais.

 

Trouvé: ici

http://operatorchan.org/w/res/10242.html

 

Comments est propulsé par CComment

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.