ban13.jpg

La Russie a donc votée cette année une loi interdisant formellement la propagande issue des milieux LGBT,  une loi fourretout qui permet d'intervenir sur internet, de museler certaines opinions et d'intervenir dans les choix de mode de vie de certains Russes, voir même pendant les jeux olympiques d'Hiver 2014 à Sochi.

Les jeux olympiques d'hiver qui auront lieu en 2014 en Russie apporteront des touristes de tout pays et de tout genre fiers de supporter leurs athlètes: la loi s'appliquera aussi à eux.

Il sera donc interdit de brandir un drapeau arc en ciel (le fameux rainbow flag) qui est le symbole pacifique de la communauté LGBT (car considéré comme de la propagande).

De même porter un teeshirt ou un objet affirmant l'appartenance à cette communauté.

Les athlètes réputé(e)s homosexuels seront aussi étroitement surveillé(e)s.

Si il y a des débordements, ces touristes risqueront 14 jours d'emprisonnement fermes puis une extradition dans leur pays.

Signalons qu'un simple baiser entre personnes du même sexe est punissable par cette loi.

Les associations LGBT du monde entier appellent au boycott des jeux olympiques de Sochi en Russie et mettent en garde les personnes homosexuelles sur cette situation.

 Source

 

368 ouvrages précieux sur l'art appartenant au "The Metropolitan Museum Of Art" ont été libérés et sont directement téléchargeables sur internet pour la grande joie des internautes.

Un article a retenu mon attention: un article australien du BrisbaneTimes qui prédit une fin possible de l'internet libre.

Moscou va donc adopter une loi interdisant aux enfants d'accèder à des hotspots wifi publics au 1er novembre 2012.

La PETA (une association luttant contre la maltraitance des animaux) dénonce la banalisation de la maltraitance des animaux que l'on retrouve dans les jeux vidéos.

Leur dernière cible ? les pokemon !

 

Après avoir taclé Mario (pour avoir porté une tenue de tanooki, un raton laveur asiatique protégé), la Peta s'alarme de la banalisation de la maltraitance des animaux à travers les jeux vidéos dédiés aux enfants.

Comme les animaux du monde réel, les pokémons sont traités comme des objets sans sentiments et sont utilisés pour divertir les humains ou comme sujets d'expérience.

La façon dont les pokemon sont entravés dans leur pokéball est une pratique similaire aux éléphants de cirque enchainés dans leur camion et dressés à coups de chocs électriques ou à coups de pics métalliques douloureux.

Si la Peta existait dans le monde d'Unova, notre leitmotiv serait le suivant: "les pokemon ne sont pas à nous et nous devons ni les utiliserni les abuser.

Les pokemon existent pour des raisons qui leurs sont propres.

Nous croyons que c'est ce message qu'il faut faire passer aux enfants.

 

et pour marquer le coup, la Peta a fait un jeu en flash parodique sur les pokemon qui mérite le détour (voir copie d'écran dans cet article) (voir le lien fournit pour dresser du dresseur avec la version parodique de Pokemon)

Source:

Peta