ban9.jpg

Une image trouvée dans un manuscrit assez étonnante:


Bocle au sol, épée et dague démontées, main droite tranché...


F. 52v : miniature représentant une allégorie de l'assainissement du royaume par Ferdinand Ier de Naples. Un noble vient de se faire couper la main et son bras saigne. La main coupée, ainsi que des armes (épées et bouclier), jonchent le sol. Au fond de la pièce, se trouve l'instrument du supplice.



Source et lien vers ce document étonnant: Gallica


Titre:
Giuniano Maio , De Majestate .

Date d'édition : 1492

Type : manuscrit
Langue : italien
Format : 
Ce manuscrit a été copié à. - Naples. - par. - Giovan Matteo de Russis. - qui a été payé pour ce travail " 1 ducato., 4 tari, e 15 grani." (. - Cedole di tesoreria dell'Archivio di Stato di Napoli. - , Registro 148, fol. 677). - Ecriture livresque. Texte copié sur une seule colonne. - Manuscrit enluminé par Nardo Rapicano qui fut payé pour ce travail "15 ducati, 4 tai. e 15 grani " (Cedole di tesoreria dell'Archivio di Stato di Napoli , fol. 436). Il est sans doute apparenté à l'un des principaux enlumineurs napolitains du XVe siècle, Cola Rapicano. Le style de Nardo Rapicano se caractérise par des personnages aux têtes arrondies, dessinés et modelés de façon un peu sèche et une attention portée aux coloris.Une trentaine de miniatures (55-77 mm) qui racontent la vie de Ferdinand Ier d'Aragon

Pin It