ban2.jpg

L'hygiène corporelle, arme de séduction massive chez le viking ?
Quelques documents historiques révèlent la vie intime de ces hommes nordiques

Beaucoup de préjugés sur leur aspect hirsute, querelleur, barbare sont faux.
Le Viking était cultivé, poête, baroudeur, curieux et voyageur.
Et autre chose qui posait problême au clergé du bas Moyen-âge:
Ils étaient propres et tirés à quatre épingles.

Citation:

Le moine et chroniqueur John de Wallingford a remarqué ce qui suit après le massacre des Danois de la journée de St Brice en 1002, pendant le règne d'Æthelred le Malavisé: les vikings prenaient un bain par semaine: le samedi et prenaient soin de leur apparence:

"(Les Danois) ... causèrent beaucoup de peine aux gens du pays; Car ils étaient habitués, à la manière de leur pays, à peigner leurs cheveux tous les jours, à se baigner tous les samedis, à changer souvent leurs vêtements, et à se défaire de leurs personnes par de nombreux artifices frivoles. Dans cette affaire ils assiégèrent la vertu de la femme mariée, et persuadèrent les filles même des nobles d'être leurs concubines ». (source)

Peinture de la bataille de Clontarf (1014) par Hugh Frazer en 1826

Les vikings et une description de leur vie a été faite par un auteur arabe: Ibn Fadlân qui vécu au Xe siècle à Bagdad et qui tenta d'aller en Bulgarie pur lever des fonds.
Il rencontra sur sa route des vikings qu'il décriva dans son manuscrit:

Des Bulgares (Vikings), hommes et femmes, se baignent dans la Volga ». 'Ağayib al-maḫlūqāt va ġarayib al-mawğūdāṭ‛144°.-F. 194v (XVIe) (source: Gallica)

Ibn Fadlan consacre une partie non négligeable de son récit à la description d’un peuple qu’il nomme les Rūs’ (روس) ou Rūsiyyah identifiés par la majorité des érudits comme étant les Rus ou varègues, ce qui ferait de son récit un des premiers portraits des Vikings.

Les vikings, que Ibn Fadlan apelle Rūs’sont présentés comme des commerçants tenant négoce sur les rives de la Volga. Ils sont décrits comme tatoués du cou jusqu’aux pieds avec des motifs d’arbre et d’autres figures. Il note avec étonnement qu’ils se peignaient les cheveux chaque jour, Je n'ai jamais vu corps plus parfaits que les leurs. Par leur taille, on dirait des palmiers. Ils sont blonds et de teint vermeil. Ils ne portent ni tuniques ni caftans mais un vêtement qui leur couvre un côté du corps et leur laisse une main libre. Chacun d'eux a avec lui une hache, un sabre et un couteau, et ne quitte rien de ce que nous venons de mentionner [...] Ce sont les plus malpropres des créatures de Dieu", note-t-il. [Source: Wikipedia]

Ce qui faisait dire ça à Ibn Fadlan était juste un point de vu culturel, pas forcément hygiènique (quoique).
Dans le texte original, on note que les vikings se lavent chauqe jour, mais DANS UNE UNIQUE BASSINE D'EAU, certains hommes se mouchant carrément dedans.... Ce qui va à l'encontre des pratiques musulmanes et qui a irrité Ibn Fadlan.
Je le cite:

" Chaque jour, ils doivent se laver le visage et la tête et ceci, ils le font de la façon la plus sale et indécente possible: pour vous dire, chaque matin, une fille à leur service apporte un grand bassin d'eau; elle le présente à son maître et il lave ses mains, son visage et ses cheveux - il les lave et les démêle avec un peigne trempé dans l'eau; alors il souffle par son nez et crache dans le bassin. Quand il a fini, la servante porte le bassin à la personne suivante, qui fait de même. Elle porte le bassin ainsi à tout le monde et chacun à son tour souffle par son nez, crache et y lave son visage et ses cheveux."




Je met un extrait du livre "Ibn Fadlan, « Voyage chez les Bulgares de la Volga », trad. Marius Canard, (1988, rééd. 1999), éd. Sindbad, Paris, 130 p" sur les Rus (alias nos vikings) (livre qui n'est pas réédité depuis) (Clic: Amazon: rupture de stock en janvier 2016, zut)

 

Note: le fait que les vikings ne se lavaient pas les mains avant et après le repas est contredit par un texte scandinave:

 « Il y a besoin d’eau
Pour celui qui vient pour un repas,

Ainsi que d’une serviette et d’un accueil chaleureux. »
L’Edda Poétique
, Hávamál, 4 (source)

L'edda poétique est une oeuvre poétique islandaise composée entre le VIIIe et XIIIe siècle après jésus Christ. (article à lire sur Wikipédia)

 

 

 

 

 

 

 (Merci aux scans de Mme Svanhildr, Modératrice du superbe forum http://www.les-couloirs-du-temps.fr )

 

 

< Un autre bon livre à lire sur les celtes, les vikings, leurs vies, leurs histoires, leurs cultures (et très bien sourcé et librement téléchargeable est celui ci:
(Cliquez dessus pour le lire en ligne ou le télécharger légalement).
On se baignait (avec des infusions de plantes ou de roses), on se coiffait, et on se brulait sur des navires ....
Mais en poésie avec beaucoup de lyrisme !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Autre site parlant des vikings, de leurs peignes, leurs accessoires d'hygiène, de leurs tatouages et modifications corporelles (ils se limaient parfois les dents): http://idavoll.e-monsite.com/pages/vie-quotidienne/hygiene-et-esthetique.html

Modifications corporelles:

dents limees photo par le british museum
Les vikings se faisaient limer les dents en plus d'être tatoués !

>>Source: The Guardian<<

 

 

 

 


Je vous laisse lire tout ça:

Le viking était donc propre, cultivé, charmeur, poête, curieux, voyageur, mais pas forcément bien élevé et respectant les biens d'autrui...
Comme par exemple en faisant des graffitis en rune dans la basilique Ste Sophie à Istanbul:
"Halfdan a écrit ces runes".
Incorrigible viking !




Source de l'image et texte sur l'inscription en runes trouvés dans la basilique Ste Sophie à istanbul: Wikipedia

 

Pin It